23/12/2005

Tout Va changer!

de Michel Fugain

 

 

Tout va changer ce soir.
On prend un nouveau départ.
La neige a blanchi le monde.
Les enfants sont pleins d'espoir.
Tout va changer demain.
Tu n'as qu'à ouvrir les mains
Pour que, de là-haut, te tombe
En rafale une pluie de cadeaux
Sur un torrent d'étoiles.
Demain, il fera beau.

Tout va changer, ce soir,
Selon notre bon vouloir.
Les rues seront des théâtres.
On jouera sur les trottoirs.
Tout va changer demain.
D'hier, il ne reste rien.
Demain, c'est le grand spectacle,
Qu'on allume des millions de chandelles,
Qu'on change de costume,
Ce soir, la vie est belle.

Tout a changé déjà
Pendant qu'on chantait tout ça.
Demain est venu en douce
Et la course ne s'arrêtera pas,
Pas plus que la Grande ourse,
Pas plus que toi et moi.




10:33 Écrit par Animusiques dans NOEL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Non, non, rien n'a changé

 

 

Non, non, rien n'a changé

         Les Poppys

 

 

 

 

 

C'est l'histoire d'une trêve
Que j'avais demandée
C'est l'histoire d'un soleil
Que j'avais espéré
C'est l'histoire d'un amour
Que je croyais vivant
C'est l'histoire d'un beau jour
Que moi petit enfant
Je voulais très heureux
Pour toutes la planète
Je voulais, j'espérais
Que la paix règne en maître
En ce soir de Noël
Mais tout a continué
Mais tout a continué
Mais tout a continué

{Refrain x2}
Non, non, rien a changé
Tout, tout a continué
Hé ! Hé ! Hé ! Hé !


Et pourtant bien des gens
Ont chanté avec nous
Et pourtant bien des gens
Se sont mis à genoux
Pour prier, oui pour prier {x2}
Mais j'ai vu tous les jours
A la télévision
Même le soir de Noël
Des fusils, des canons
J'ai pleuré, oui j'ai pleuré
J'ai pleuré, oui j'ai pleuré
Qui pourra m'expliquer que ...


Moi je pense à l'enfant
Entouré de soldats
Moi je pense à l'enfant
Qui demande pourquoi
Tout le temps, oui tout le temps {x2}
Moi je pense à tout ça
Mais je ne devrais pas
Toutes ces choses-là
Ne me regardent pas
Et pourtant, oui et pourtant
Et pourtant, je chante, je chante ...

 

Moi je pense à l'enfant
Entouré de soldats
Moi je pense à l'enfant
Qui demande pourquoi
Tout le temps, oui tout le temps {x2}
Moi je pense à tout ça
Mais je ne devrais pas
Toutes ces choses-là
Ne me regardent pas
Et pourtant, oui et pourtant
Et pourtant, je chante, je chante

 



10:32 Écrit par Animusiques dans NOEL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/12/2005

55. Si tu veux être un lutin

 

                    

  Si tu veux être un  lutin

 

 

Si tu veux être un petit lutin,

….Il faut savoir marcher en indien

 

Derrière toi, derrière moi

On avance gaiement à tout petits pas

 

….Il faut savoir sauter à pieds joints

 

Un saut par-ci, un saut par là

C’est très bien, ça vient , encore une fois ;

Un saut par-ci, un saut par là

Et des sauts tout droit, on ne s’arrête pas

 

…Il faut savoir faire danser tes mains

 

Un tour par-ci, un tour par là,

Et comme autrefois, tu salues bien bas

Un tour …

Et comme autrefois, tu salues bien bas

 

…Il faut savoir être malin

 

Accroupis-toi, cache-toi bien

Et bondis soudain comme un petit lapin

Accroupis-toi…

Et bondis soudain en levant les mains

 

Si tu veux être un petit lutin,

….il faut savoir marcher en indien.

 

 

 



pour écouter des extraits musicaux du CD de Myllie
http://www.cultura.com/article.aspx?idp=7444&id=124035

22:57 Écrit par Animusiques dans NOEL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

54.Petit garçon

                          Petit garçon

Dans son manteau rouge et blanc
Sur un traîneau porté par le vent
Il descendra par la cheminée
Petit garçon, il est l'heure d'aller se coucher
Tes yeux se  voilent, écoute les étoiles
Tout est calme, reposé, entends-tu les clochettes tintinnabuler ?
Demain matin, petit garçon, tu trouveras dans tes souliers
Tous les jouets dont tu as rêvé,

                          Petit garçon, il est l'heure d'aller se coucher !

                        Graeme Allwright

 







09:37 Écrit par Animusiques dans NOEL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

53.J'ai demandé au Père Noël

J'ai demandé au Père Noël

J'ai demandé  au Père Noël

Qui se promène dans le ciel

de m'apporter une trompette

Pour faire trois fois pouet pouet pouet

 

Mais le Père Noël hélas

M'apporta des maracas

Pour les entendre jouer

Il faut savoir les secouer

 

Il y avait dans sa musette

Trois jolies petites clochettes

Qu'il a bien voulu me prêter

Et on les entend tinter

 

Et comme il faisait très froid

Il m'a apporté deux bouts de bois

C'est moi qui les ai trouvés

En bas de la cheminée

 

Comme il se faisait très tard

Il m'a donné une guitare

Et j'ai joué toute la nuit

Pour faire danser les souris.

 


je vous suggère d'allez visiter ce beau site : http://www.mairie-le-cannet.fr/Fetes/noel/ncontes/contesn...



09:33 Écrit par Animusiques dans NOEL | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

52. L'oiseau de Noël qui avait perdu sa voix

 

J’ai découvert ce conte la semaine passée .

Les enfants l’aiment beaucoup , je le raconte, en utilisant des sons réels

Par exemple :

je transforme un peu en disant que l'oiseau est un rossignol et nous écoutons son chant

d’habitude, le rossignol entend l’eau de la fontaine…..

mais aujourd’hui , c’est le silence…

il entend les petites vagues….

et les grandes vagues qui se fracassent sur les rochers…

et les sons sur le port (ils aiment faire la sirène des bateaux)….

et le petit train qui arrive et freine…

 

http://www.philagora.net/contes/noel/noel-oiseau.htm

 

 


je continue avec une chanson de Noël...



09:14 Écrit par Animusiques dans NOEL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/12/2005

51. Il n'est pas né comme toi

Il n’est pas né comme toi

Dans un beau lit, des beaux draps,

Il faisait noir

Tout au fond de la mangeoire

 

Mais à part ça

Il était comme toi,

Il pleurait, il riait et il suçait son doigt

Alors qu’il s’endormait

Dans les bras de sa maman

Alors qu’il s’endormait

Dans les bras de son papa

 

Il n’est pas né comme toi

De beaux cadeaux plein les bras

Il avait juste pour jouer

Quelques moutons étonnés

 

Il n’est pas né comme toi

Et personne l’attendait là

Sa maison était si loin

Perdue au bout du chemin


une merveilleuse chanson de ChristianMerveille

11:15 Écrit par Animusiques dans NOEL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |