20/10/2008

Muzikes d’amon nos-ôtes, traditions musicales en Wallonie

 

expo-wallonie

 

Muzikes d’amon nos-ôtes, traditions musicales en Wallonie

 

Peu après son ouverture, le mim avait mis en avant les instruments populaires de Flandre. Quoi de plus logique donc d’aujourd’hui braquer nos projecteurs sur les traditions musicales du sud du pays? Et ces traditions musicales sont nombreuses!

 

Certaines sont encore bien connues, comme les tambours des gilles de Binche, ou les marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse. Mais il en est bien d’autres qui sont à redécouvrir : la muchosa (cornemuse) des bergers du Hainaut, les arguèdènes (airs de danse) des fanfares villageoises, le répertoire des violoneux ardennais, et bien d’autres encore.

 

L’exposition rassemble environ 170 instruments de musique, des instruments bizarres liés aux fêtes carnavalesques aux accordéons les plus sophistiqués. La plupart d’entre eux proviennent de la collection privée de Thierry Legros (Ham-Sur-Heure). Mais pour l’occasion, le musée sortira également de ses réserves une quarantaine d’instruments jamais présentés au public ! Ajoutez encore des chansons, des manuscrits, des photos, sans oublier les documentaires issus des archives de la RTBF, et un tableau particulièrement alléchant est obtenu !

 

L’événement sera couronné par l’édition d’une nouvelle publication regroupant un livre consacré aux traditions musicales en Belgique et un CD d’enregistrements historiques, sélectionnés parmi les archives de la VRT et du mim.

 

Le mim profite bien sûr de l’exposition pour proposer une série d’activités. Trois samedis sont consacrés à un instrument populaire bien précis - le violon, l’épinette et la muchosa – avec atelier (d’initiation ou d’ensemble), visite guidée et concert. Vous trouverez à la fin de ce dossier de presse un descriptif complet de ces trois instruments particuliers.

 

D’autres rendez-vous sont bien entendu à pointer, avec par exemple des stages pour enfants, et une nocturne le 13 novembre. Cette dernière risque d’être mouvementée, puisque la salle de concerts du musée se muera en bal populaire !

tous les renseignements

http://www.mim.fgov.be/home_fr.htm

Les commentaires sont fermés.