08/01/2007

Brundibar

Vous avez sans doute entendu parler de cet opéra tchèque qui avait été créé clandestinement dans un orphelinat de Prague au cours de l'hiver 1942-1943...

J'ai eu l'occasion d'assister à une représentation il y a quelques années.

J'avais déjà vu et écouté le CD mais je n'avais jamais vu le livre.

C'est chose faite: je l'ai consulté la semaine passée.

Pour ceux que cela intéresse...

 

2211079172_08__SS500_SCLZZZZZZZ_V1126285157_

 

"....Il raconte la lutte d'enfants contre un système politique et l'injustice. Il devient un symbole de l'esprit de résistance du ghetto où ont été déportés les artistes ayant participé à cette oeuvre. Le texte, traduit de l'américain par Agnès Desarthe, varie entre dialogues et récits et utilise un bon vocabulaire. Les rimes donnent un rythme et permettent une lecture à haute voix. Les bulles apparaissent en jaune et s'associent aux illustrations. Celles-ci, colorées, foisonnantes de détails, sont expressives, vivantes et pleines d'humour, malgré une certaine surcharge.
Un album au décor folklorique où les enfants sont des héros "

 

intro

 

00:34 Écrit par Animusiques dans OPERA | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brundibar, opera |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.